L’ancien président de la République Démocratique du Congo (RDC), Laurent Désiré Kabila accuse

1
  • Views 1847
  • Rating 12345

Parce qu’il a vécu au milieu des réfugiés tutsis en Tanzanie et en Ouganda, qu’il a signé des pactes secrets avec Kagame-Museveni et leurs très puissants soutiens, … et que ces derniers lui ont donné le pouvoir après avoir renversé le président Mobutu, l’ancien président de la RDC Mr L. D. Kabila est l’une des rares personnes qui ont eu la chance ou le malheur de connaître en profondeur et en détails le plan de la destruction, en tout ou en partie et/ou l’asservissement, des peuples Bantous de la région des Grands Lacs africains.

En plus de cela, il a vu l’apocalypse se réaliser sur les Hutus congolais et réfugiés rwandais. Il n’a pas eu la chance ou le malheur de savoir que plus tard, plus de 6.000.000 de ses compatriotes seront abattus par Kagame, Museveni et leurs très puissants soutiens. La divulgation de ce plan lui avait valu la mort anticipée, assassiné ! Écoutons ses paroles de prophétie ici (https://www.youtube.com/watch?v=UoBZfGxHhqc&x-yt-ts=1422579428&x-yt-cl=85114404#t=913 )

Quelques extraits révélateurs :

De 1 à 6 min. «Vous savez… que notre diplomatie, qui maintenant est une diplomatie de combat, nous a amené ici pour expliquer justement à la communauté internationale les réalités de chez nous qui sont le plus souvent totalement déformées. Déformées surtout quand on prend les victimes pour les agresseurs. … Nous nous sommes rendu compte que le Peuple congolais était une fois encore absent de préoccupation de ceux qui cherchent les droits humains. Son calvaire ne compte pas du tout. On se soucie des agresseurs, des tueurs, ces sanguinaires que tout le monde connaît et on dit, lorsqu’ils ont voulu se défendre à Kinshasa, on dit qu’ils n’ont pas le droit de se défendre, les Congolais.

Parce que s’ils se défendent, ils tuent les Tutsi. Il fallait donc que le Peuple congolais, ne se défendant pas et que, maintenant n’ose pas libérer son pays. Parce que chaque geste dans la direction d’expulser l’ennemi est vu comme une tentative de créer un génocide. … Alors, qu’est-ce qu’il faut faire ? Les laisser liquider le Peuple congolais, physiquement ? Les laisser nous asservir comme ils l’ont fait chez eux avec la majorité hutue?».

De 12 min 32 sec à 14 min 50 sec. «… L’agression, vous le connaissez, a une motivation économique. Tous ces pillages faits (par les armées d’invasion) à l’Est. L’autre motivation, c’est de prendre le Peuple congolais comme un peuple mineur, de lui dire ce qu’il doit faire… de donner à Museveni (et Kagame) des concessions au Congo parce qu’ils s’y trouvent déjà (https://www.youtube.com/watch?v=ptdVHo481eI ).

 Enfin, l’expansion territoriale est une autre motivation. L’EMPIRE HIMA-TUTSI a besoin de territoires, de terres congolaises. … C’est cette guerre que l’on nous impose. C’est une guerre injuste. Nous devons la dénoncer… car il y a beaucoup de duplicité dans l’attitude de beaucoup de pays de la communauté internationale».

De 46 min 30 sec. «Des irresponsables (congolais)… insultent les gens parce que les Tutsi leur mettent ‘’la vérité’’ dans la bouche, leur vérité à eux, (tandis que) leurs pays est occupé par les Tutsi qui assassinent… et vous savez? Museveni a envoyé 1.500 soldats séropositifs dans le pays là (= le Rwanda). Pour faire quoi ? Pour faire quoi ? Pour continuer le génocide (des Hutus). … Mais ces gens-là, les envoyer au Congo !

Quelle est l’intention de ces diables-là ? … Ces gens-là aiment le sang. Le génocide n’est pas congolais. Ce n’est pas dans nos traditions. Ça n’a jamais été notre tradition, ça jamais de la vie ! Le Saint Siège a appelé qu’on a assassiné les chrétiens à l’église de Kasaki avec les Prélats. … et tous les autres qui sont massacrés partout, on n’en parle pas. Chaque jour ils tuent. Ils ont la haine du congolais. Qui en parle ? Qu’avons-nous fait au monde pour être aussi haïs ?

… Il y a deux semaines et demie Kagame le sanguinaire, un sadique, a donné l’ordre à ses soldats : ‘’si un soldat tutsi tombe, coupez le la tête’’. … On a trouvé plus de 89 corps sans têtes des Tutsis et, pour ça dire après qu’on (= les congolais) a tué les Tutsi. … Mais ces gens-là sont des sanguinaires ! Ils n’ont même pas peur de couper les têtes des morts ! Eux en ont l’habitude parce que c’est dans leur tradition.

… On veut faire de nous ce qu’on a fait des Hutus ? Chez eux tous les Hutus, hommes, femmes, enfants, vieillards, … on les appelle des génocidaires. Tout un peuple. 85% de la population, les Hutus, ne sont que les génocidaires. Et la communauté internationale est là, calme ! … Vous voyez, les Hutus sont victimes d’une injustice. Ils ne sont pas tous des génocidaires et nous, nous les avons vus massacrés (par les Tutsis) à l’Equateur. Quand nous avons dit à Kagame stop, il ne faut pas tuer les civils sans défense, il a cru que nous avons violé les alliances… »

Ce discours d’un chef de l’Etat en exercice montre à 100% que la communauté internationale, les États-Unis en tête, considère les peuples Bantous – y compris les Hutus – de la région des Grands Lacs africains comme «des sous humains» qu’il faut détruire en tout ou en partie et/ou asservir pour le bien-être du reste de l’humanité.

Le Sieur LYARAHOZE Samuel, ancien réfugié hutu en RDC vit avec ce cauchemar depuis 1995.

Lyarahoze Samuel

Le 8 Mars 2017

Print Friendly, PDF & Email
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *