(Français) Tentative du FPR visant à diviser les FDLR en propageant des rumeurs sur un soi-disant conflit de génération

IntwaliFDLR
  • Views 943
  • Rating 12345

Sorry, this entry is only available in Français. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Après l’échec de l’armée rwandaise RDF à vouloir éradiquer les FDLR ainsi que les réfugiés rwandais se trouvant à l’’Est du Congo, le régime de Kigali tente désespérément à créer des divisions aux seins de l’organisation, via leurs outils médiatiques comme Rwanda Tribune y compris les réseaux sociaux comme Twitter, YouTube, fb, etc.

L’objectif est de créer la confusion au niveau de leadership en inventant le remplacement de poste des Chefs actuels aux jeunes nouveaux leaders au sein de l’Organisation.

Le régime de Kigali cherche de piéger les leaders de lutte comme dans le récent passé en prétendant qu’il y ait une nouvelle génération opposée à l’ancienne.

Cette stratégie de désinformation et de division de leur part ne date pas d’aujourd’hui, en effet durant la guerre de conquête de pouvoir par le FPR, celui-ci s’en souvent heurté à une farouche résistance de FAR sur le plan militaire, préférant jouer une guerre médiatique et psychologique, en semant des divisons au sein de la classe politique et de l’armé, afin d’affaiblir le régime de Habyarimana

Le leadership des FDLR a rappelé à ses membres de ne plus tomber dans ce genre piège comme ce phénomène de Kiga et nduga qui ne cesse jamais d’intervenir dans des opinions nationales des rwandais.

Le régime actuel de Kigali aurait, en effet, beaucoup perdu lors de sa dernière bataille au Congo, et voudrait de ce fait chercher un autre moyen de mener sa bataille en créant de conflits internes qui n’existent pas et ne viendront plus, dans le but de distraire l’opinion afin de faire perdre la crédibilité à l’organisation dans leur lutte démocratique comme cela a été tenté dans le passé.

Les FDLR demeurent une structure bien solide malgré plusieurs épisodes de déstabilisation qu’a connue cette organisation. Cela est dû, comme leur Leader Lit Gen Victor Byiringiro l’a rappelé lors du dernier message adressé aux membres, par leur courage, discipline et détermination.

Cela s’est prouvé par leur capacité à résister aux attaques des différentes missions menées à leur encontre

Nous citerons :

  • Operation Kimya I
  • Operation Kimya II
  • SOCOLA I
  • SOCOLA II

qui, comme on le sait se sont tous soldés par des échecs.

Le leadership des FDLR aurait terminé ce message adressé aux membres en leur rappelant que l’espoir des rwandais soufrant tant au pays qu’en exil est placé sur leur détermination et sacrifice incitant ainsi aux combattants et membres de continuer d’œuvrer dans cette même dynamique.

MIGAMBI Sergei.

 

Print Friendly, PDF & Email
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *