Après Lusaka, Brazzaville est la prochaine cible.

Mukantabana
  • Views 2187
  • Rating 12345

Le monde entier a observé avec tristesse les violences subies par les réfugiés hutus rwandais et burundais résidant à Lusaka en Zambie. Il n’y a nul doute que celles-ci ont été commanditées et exécutés sous les ordres du sanguinaire Paul Kagame via ses services secrets et ambassade.

En effet, les derniers évènements survenus en Zambie ne sont nullement un fruit du hasard. Ce plan diabolique de poursuivre les rwandais qui ont fui sa dictature, Paul Kagame l’a monté avec doigté dans les bureaux de son Ministère qu’il a créé à cet effet (Ministère chargé de réfugiés) et qu’il a chargé à Madame Mukantabana Séraphine. En principe, selon les informations fournies par notre collaborateur qui travaille dans ledit ministère, ces atrocités doivent être exécutées étape par étape suivant la situation géographique des réfugiés par le biais des ambassades rwandaises.

Dans la foulée, le plan macabre visant à malmener les réfugiés rwandais doit se poursuivre comme prévu d’ici quelques jours à Brazzaville. Les services secrets de Kagame (DMI) ont déjà établi un recensement dans les quartiers commerciaux où les hutus exercent leurs activités quotidiennement. Monsieur Nteziryimana Casimir, actuel conseiller à l’ambassade du Rwanda à Brazzaville, qui fût également un influent réfugié et proche de Madame Mukantabana Séraphine se charge de concocter malicieusement et minutieusement ces actes terroristes qui seront livrés contre les réfugiés rwandais et burundais. Toutes les boutiques et magasins des hutu se trouvant dans les quartiers de Moungali, Texaco, Poto, Soprigi, Oyo, Nkoo, Talangai sont déjà consignés. Ministre Mukantabana et Nteziryimana ont déjà contacté les jeunes autochtones en rupture sociale, appelés communément « les bébés noirs », les manœuvres de repérage des commerces à cibler dans les jours à venir sont déjà établies. Les informations extrêmement crédibles venant des services secrets de Kagame nous révèlent que les armes et minutions sont arrivées de Kigali à bord de Rwandair cachés dans une cargaison de viande, elles ont été distribuées aux « bébés noirs » qui attendent la consigne de Monsieur Nteziryimana Casimir et sa proche collaboratrice connue sous le nom de Maman Fifi, celle-ci est également une agente secrète de Kagamé. Cette consigne sera elle-même un acte sanglant ignoble. Un chaos de grande envergure doit se produire dans les quartiers cités ci-haut, qui portera préjudice aux commerçants rwandais puis touchera toute la communauté de réfugiés hutus.

Pour rappel, Séraphine Mukantabana aka Nyiramaritete fût réfugiée à Brazzaville et opposante avérée au régime actuel de Kigali. Actuellement après avoir tourné sa veste, elle a été nommée Ministre chargée des réfugiés. Cette farouche apôtre du dictateur Kagame jouit de son ancien rôle de représentante des réfugiés pour sensibiliser les faibles d’esprit de retourner au Rwanda. Ne méprisez pas cette Information si vous ne voulez pas regretter. L’homme averti devrait en valoir deux! A bon entendeur, salut!

Charles Mugara

Print Friendly, PDF & Email
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

4 Responses to Après Lusaka, Brazzaville est la prochaine cible.

  1. mr okana dit :

    gusa nibibeshya ubwo nyine muziyumvira aki mpunzi na diaspora.

  2. mr okana dit :

    tubihange amaso

  3. L'Homme Libre dit :

    Sans effets au nom de Jésus Christ. Ces criminels vont bientôt être traqués comme des rats.

    Dieu protégera toujours les rescapés des barbaries & crimes de guerre orchestrés par le FPR contre les hutu réfugiés.

  4. Ndatimana Juvenal dit :

    Seraphine Nyiramaritete Mukantabana ni umunyenda nini we na Nteziryimana Casmir, ndizera ko abanyarwanda bari Brazzaville nabo atari abana, bagomba kuburizamo ibi bikorwa bya ba Sekibi, aribo Mama Fifi, Nteziryimana Casmir na Nyiramaritete Mukantabana Seraphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *